Tout savoir sur Michel Platini

Michel_Platini

L’histoire de Michel Platini

Michel Jean-Pierre Platini est né le 21 juin 1955 à Jœuf, dans la Nièvre, fils de Jean et d’Irène. Son père, ingénieur agronome, travaille comme chef d’agence à la Caisse des Dépôts et Consignations avant de devenir directeur adjoint de la Caisse des Dépôts et Consignations au Crédit Lyonnais. Il est un fervent défenseur de la gauche et un fervent supporter du Stade de Reims. Son frère, Dominique, est maire de Saint-Pourçain-sur-Sioule et conseiller régional de Bourgogne. Michel Platini est un bon élève à l’école. Il pratique le judo, le basket, le rugby et le trampoline.

Dès l’âge de six ans, il joue au football dans le Jura. Il est d’abord attiré par le rugby, mais y renonce après un jour à la plage à cause de la boue. Le football est un peu la consolation qui lui est offerte. En 1968, il gagne le championnat du Jura à l’âge de 12 ans avec la réserve du FC Jœuf.

En 1971, il passe son baccalauréat et, en septembre de la même année, il intègre l’École de football de Clairefontaine. Il y fait la connaissance de Michel Platini. Il participe au championnat de France des moins de 18 ans. Il est un bon élève à l’école et est récompensé par un prix de la jeunesse. Il est capitaine de l’équipe de France des moins de 18 ans. En 1973, il devient le meilleur buteur du championnat de France des moins de 21 ans.

En 1974, il est sélectionné en équipe de France des moins de 21 ans. Il dispute l’un des meilleurs matchs de sa carrière contre l’équipe de Yougoslavie. Il participe à un stage de perfectionnement à l’école de Clairefontaine. Il participe à la coupe Gambardella et à la coupe de France des moins de 20 ans. Il dispute le championnat de France des moins de 21 ans et en est pourtant le meilleur buteur.

En 1974, il joue son premier match en équipe de France A contre la Russie. Il dispute le championnat d’Europe des moins de 21 ans et est désigné meilleur joueur du tournoi. Il participe aux championnats d’Europe des moins de 21 ans et est désigné meilleur joueur du tournoi. En 1976, il dispute le championnat d’Europe des moins de 21 ans et est désigné meilleur joueur du tournoi.

En 1976, il dispute la coupe de la ligue de football de la Communauté française.

En 1977, il dispute la coupe Championnat de France des moins de 21 ans et en est pourtant le meilleur buteur. Il dispute la coupe Gambardella et la coupe de France des moins de 21 ans. Il dispute le championnat d’Europe des moins de 21 ans et est désigné meilleur joueur du tournoi. Il dispute l’un des meilleurs matchs de sa carrière contre la Bulgarie. Il dispute la coupe du monde des moins de 21 ans et en est pourtant le meilleur buteur.

En 1978, il dispute la coupe Gambardella et la coupe de France des moins de 21 ans. Il dispute le championnat d’Europe des moins de 21 ans et est désigné meilleur joueur du tournoi. Il dispute la coupe du monde des moins de 21 ans et en est pourtant le meilleur buteur. Il dispute le championnat d’Europe des moins de 21 ans et est désigné meilleur joueur du tournoi. Il dispute la coupe du monde des moins de 21 ans et en est pourtant le meilleur buteur. Il dispute le championnat d’Europe des moins de 21 ans et est désigné meilleur joueur du tournoi. Il dispute la coupe du monde des moins de 21 ans et en est pourtant le meilleur buteur.

En 1979, il dispute la coupe Gambardella et la coupe de France des moins de 21 ans. Il dispute le championnat d’Europe des moins de 21 ans et est désigné meilleur joueur du tournoi. Il dispute la coupe du monde des moins de 21 ans et en est pourtant le meilleur buteur. Il dispute le championnat d’Europe des moins de 21 ans et est désigné meilleur joueur du tournoi. Il dispute la coupe du monde des moins de 21 ans et en est pourtant le meilleur buteur.

En 1980, il dispute la coupe Gambardella et la coupe de France des moins de 21 ans. Il dispute le championnat d’Europe des moins de 21 ans et est désigné meilleur joueur du tournoi. Il dispute la coupe du monde des moins de 21 ans et en est pourtant le meilleur buteur. Il dispute le championnat d’Europe des moins de 21 ans et est désigné meilleur joueur du tournoi. Il dispute la coupe du monde des moins de 21 ans et en est pourtant le meilleur buteur. Il dispute le championnat d’Europe des moins de 21 ans et est désigné meilleur joueur du tournoi. Il dispute la coupe du monde des moins de 21 ans et en est pourtant le meilleur buteur.

En 1981, il dispute le championnat dEurope des moins de 21 ans et estsigné meilleur joueur du tournoi. Il dispute la coupe du monde des moins de 21 ans et en est pourtant le meilleur buteur.

 

A 82 ans, Michel Platini, ancien dirigeant de la FIFA et de la UEFA, est mort ce samedi à l’hôpital de la Timone à Marseille, a annoncé son fils, Laurent Platini, sur les réseaux sociaux.

« Au revoir mon père. J’aurai rêvé de te voir jouer au foot avec moi. Je t’aime », écrit le fils de Michel Platini, qui s’est illustré au poste de latéral gauche lors de huit sélections avec l’équipe de France.

Michel Platini, qui était à la tête de la Fédération française de football au moment de la victoire des Bleus lors du Mondial de 1998, avait été condamné à deux ans de prison avec sursis et à une amende de 80.000 euros (90.000 dollars) en janvier 2016 pour favoritisme lors de son mandat à la tête de l’UEFA et de la FIFA.

Cela lui avait valu d’être déchu de son titre de président honoraire de l’UEFA, qu’il avait conservé jusqu’en 2011.

Il était également membre du comité des candidats du Mondial-2026, et d’un comité d’organisation de l’événement dans le cas d’un retrait de la candidature canadienne.

Il ne s’était toutefois pas représenté à la présidence de la FFF lors de l’élection de 2016.

Cet ancien international français, né le 10 juin 1953 à Jœuf (Meurthe-et-Moselle), remporta trois fois la Ligue des champions avec le club de Bruges avant de s’imposer comme le leader des Bleus à la fin des années 1970. En 1982, il remporta la Coupe du Monde avec la sélection nationale.

Ses dernières années furent marquées par un florilège de procédures judiciaires et d’affaires dans lesquelles il fut impliqué. Il fut exclu de la FFF en 2015.

Son nom avait également été associé à l’affaire du transfert de Jean-Marc Bosman.

« Je serai là pendant un an, deux ans maximum », avait prévenu le président de l’époque, François Blaquart, en juillet 2014, à l’annonce de sa démission.

En 2016, Michel Platini avait été aussi condamné avec son ami Jean-Louis Dupont à 15.000 euros d’amende pour avoir favorisé l’élection d’Issa Hayatou au poste de président de la Confédération africaine de football (CAF).

En janvier dernier, l’ancien champion du monde de football avait été condamné à un an de prison avec sursis, à 20.000 euros d’amende et à un an de privation de ses droits civiques pour avoir « favorisé son ami » le réunificateur de la Fifa et de l’UEFA, Michel Platini.

Condamnation de Michel Platini

Michel Platini avait été condamné à deux ans de prison avec sursis et à une amende de 80.000 euros (90.000 dollars) pour avoir « favorisé son ami », Michel Platini, lors de la campagne électorale de 2007 de ce dernier à la tête de l’UEFA.

Découvrez les autres joueurs similiaires à Michel Platini