Tout savoir sur Pelé

L’histoire de Pelé

Edson Arantes do Nascimento, dit Pelé, né le 23 octobre 1940 à Três Corações, est un footballeur brésilien, réputé pour son talent et son style brûlant. Il est considéré comme le meilleur joueur de football du XXe siècle.

Ses exploits sont connus du grand public grâce à la Coupe du monde de football de 1958 et à la Coupe du monde de football de 1970. Il est le premier joueur à avoir marqué un but dans un match de Coupe du monde et surtout il a marqué le premier but de la Coupe du monde de football de 1970.

En 2012, Pelé est classé parmi les dix sportifs les plus riches du monde selon le classement des sportifs les plus riches du magazine Forbes.

Il est l’auteur d’un livre, Pelé : mon autobiographie, paru en 1973.

Pelé est né dans une famille pauvre d’origine indienne. Ses parents sont des exploitants agricoles. Sa famille est très pieuse. Il est le plus jeune d’une famille de huit enfants, dont sept sont des garçons. Lorsque Pelé est âgé d’un an, la famille s’installe dans la ville de Baurú, dans l’État de Sao Paulo. Il commence le football dans sa ville natale à l’âge de sept ans, sous la houlette d’un ami de son père, Joao Ramos. Le jeune Pelé est repéré par le joueur de football de l’équipe de Santos, Waldemar de Brito, qui l’invite à s’entraîner avec l’équipe junior de Santos. Il est pris rapidement sous l’aile de l’entraîneur de l’équipe, qui lui permet de jouer avec le groupe junior, et qui lui apprend l’anglais et le portugais.

Le début de la carrière de footballer de Pelé

En 1956, à l’âge de 15 ans, il est remarqué par le joueur de football de l’équipe professionnelle de Santos, Pepe, qui le présente à un ami de la famille, un avocat portugais, João Havelange, qui est président de la Fédération brésilienne de football. Ce dernier lui délivre un certificat de nationalité brésilienne, qui lui permet d’intégrer la sélection nationale.

Il remporte avec Santos la Coupe du Brésil en 1959, la Coupe Libertadores en 1962 et 1963, ainsi que trois titres nationaux en 1962, 1963 et 1965.

Il est élu meilleur joueur du monde en 1957, 1958 et 1959. Il remporte les Jeux olympiques d’été de 1960, avec le Brésil. Il échoue seulement en finale de la Coupe du monde de football de 1962, qui oppose le Brésil à l’Angleterre, mais il est nommé meilleur joueur de la Coupe du monde.

Pelé participe à la Coupe du monde de football de 1966, mais il est blessé au pied et ne peut jouer qu’au match de classement.

Il participe également à la Coupe du monde de football de 1970, et marque le premier but du match d’ouverture du Brésil contre la Tchécoslovaquie, le 21 juin. Il n’est que remplaçant lors du match contre l’Italie, et il ne participe pas à la finale, remportée par l’Italie contre le Brésil.

Pelé et l’équipe du New York Cosmos

Il est recruté par la société américaine de sport, New York Cosmos, en 1975. Il participe ensuite au championnat sud-américain de football, avec l’équipe de New York Cosmos. Il évolue notamment Franz Beckenbauer, avec lequel il remporte le championnat sud-américain en 1977. Il termine sa carrière de joueur en 1979. En 1980, l’équipe de New York Cosmos est rachetée par un groupe de constructeurs de voitures, ce qui provoque la stupéfaction du milieu du football.

Il est recruté par la Fédération internationale de football en 1992, pour développer la coupe du monde de football de 1994.

Pelé est très représenté dans diverses séries télévisées et cinématographiques. Il apparaît notamment dans le film de 2009, Pelé : Birth of a Legend.

En 2014, Pelé annonce la création d’un club de football, New York Cosmos.

Il est marié à Rosemeri dos Santos, depuis 1970. Ils ont trois enfants : Sandra, Edson Jr et Celeste.

Pelé est nommé ambassadeur de bonne volonté des Nations unies en 2001, afin d’aider à lutter contre le racisme, le sida et le terrorisme. Il est également ambassadeur officiel de la Coupe du monde de football de 2002, au Brésil. Il est également ambassadeur de bonne volonté de l’ONU et de l’ONU-Environnement.

Il est également membre de l’Ordre de l’Empire britannique, depuis 2009.

Pelé est présent sur les billets de 50 et 100 réis brésiliens.

Il est classé dans le top 100 des joueurs les plus importants dans le livre Pelé : passe d’armes, écrit par Pierre Ballester en 2001.

En 2012, il est classé dans le top 10 des meilleurs joueurs de tous les temps selon le classement des 100 plus grands joueurs de football du magazine américain Four Four Two.

Il est élu Personnalité de l’année en 2011, par la revue britannique The Times.

Il reçoit le prix de la sagesse éditoriale 2012, décerné par la revue espagnole El País.

Pelé est nommé dans le top 10 des sportifs les plus riches du monde selon le classement des sportifs les plus riches du magazine Forbes.

Il obtient le prix de la « Personnalité du monde du sport 2012 », décerné par la revue américaine Sports Illustrated.

Sa réputation et son image sont influencées, à cette période, par l’amitié de Pelé avec le dictateur brésilien, le général-président de la République du Brésil, João Figueiredo, qui lui permet de mettre en place un programme d’aide à l’enfance, le projet Tête d’or, qui est un programme de soutien à l’enfance pauvre du Brésil, qui donne aux plus pauvres de l’enfance le droit de participer à des programmes de sport.

Pelé est également un ambassadeur de bonne volonté de l’UNICEF depuis 1991.

Découvrez les autres joueurs similiaires à Pelé