mvila edf Yann MVila : le récit de sa nuit avec les prostituées de Montpellier

Depuis hier, Yann M’Vila a rejoint le panthéon des joueurs de l’équipe de France de football surpris le pantalon sur les chevilles… Retour sur sa soirée si particulière à Montpellier qui l’a amené à porter plainte contre deux prostituées.

Selon notre informateur éternel amateur de salades niçoises et de jus d’orange pressé ( car lui ne l’est jamais) cette chaude soirée d’été s’est déroulé ainsi :

Nuit du 10 au 11 août 2011. Hôtel Crowne Plaza 4 étoiles, centre de Montpellier.
Après avoir respectivement consommés un Mojito et une Caïpirinha, Yann M’Vila et un de ses proches amis  partent dans une boîte de nuit de Montpellier.

1h30 du matin. Ils rentrent accompagnés de  plusieurs filles, quatre ou cinq , toutes volontaires pour atteindre le niveau – pardon  – étage supérieur avec l’international français.

Les deux amis ne souhaitant pas batifoler avec plus d’une jeune fille chacun, s’en est suivi une scène rocambolesque. Les « prétendantes » se sont littérallement battues dans le couloir de l’établissement provoquant un vacarme suffisant pour mener à l’expulsion de celles qui n’avaient pas eu les faveurs de Yann  M’Vila et de son pote !

Pour un membre du staff du Crowne Plaza, qui tient à garder l’anonymat, « le pire dans l’histoire, c’est que ces filles n’étaient pas très belles. On s’est bien marré en les voyant se battre sur les caméras de vidéosurveillance. »

bagarre Yann MVila : le récit de sa nuit avec les prostituées de Montpellier

On ne devait pas être loin de ça …

Malheureusement la mauvais blague qui aurait pu s’arrêter là, a continué pour le Rennais…

Le lendemain matin, M’Vila, qui a visiblement un sommeil « très lourd », s’est aperçu qu’il s’était fait dépouiller de sa montre (valeur minimum 7.000€), de son Blackberry, et de près de 1.000€. Idem pour son copain, détroussé par ailleurs de son ordinateur. M’Vila, sans hausser le ton, s’est plaint à la réception de ce vol caractérisé, arguant qu’on n’aurait pas dû laisser rentrer toutes ces filles.

Les responsables de l’hôtel ont répondu courtoisement qu’elles ne sont rentrées à cette heure-là uniquement grâce à eux.

M’Vila s’est installé dans le hall de l’hôtel pour commencer à tirer au clair cette histoire, avec un portable prêté par un copain, appelant notamment le « fixeur » qui les avait fait aller dans cette discothèque et leur avait présenté ces filles « de joie » !

Le joueur malgré son apparente bonhommie s’est tout de même résolu à porter plainte dans les jours qui ont suivi. Le montant des sommes en jeu et le préjudice a certainement du le faire réfléchir.
Pas pour autant échaudé par l’incident  le joueur est retourné comme si de rien n’était dans le même hôtel, quelques jours plus tard, le 20 août, avec son équipe de Rennes, pour préparer le match contre Montpellier.

Le procès des deux jeunes femmes devrait se tenir le 6 décembre prochain. L’histoire ne dit pas si Yann M’Vila a retrouvé sa montre ou s’il a le sommeil plus léger depuis…

Information exclusive. Toute reproduction interdite sans mention explicite du site Passeenprofondeur.fr

share medium Yann MVila : le récit de sa nuit avec les prostituées de Montpellier
Cet article a été posté le Vendredi, 21 octobre, 2011 à 13 h 51 min.
Catégories: News, Photos.

Aucun Commentaire, Commentaire ou Rétrolien

Les Commentaires sont clos.